Messe en mémoire de Louis XVI  à Aouste en 1819

Messe en mémoire de Louis XVI  à Aouste en 1819

Chaque année, quelque 226 ans plus tard, le 21 janvier, date anniversaire de l’exécution de Louis XVI, en 1793, dans plusieurs villes de France et même à l’étranger sont célébrées des messes auxquelles des milliers de personnes participent.

Ces messes de requiem pour Louis XVI ou « messe en mémoire de Louis XVI », parfois appelées également « messes commémoratives », sont célébrées en hommage au dernier roi de l’Ancien Régime. Depuis 1815, sous la Restauration de la monarchie par Louis XVIII, ces messes sont célébrées.

Voici le compte rendu effectué par le maire d’Aouste Mr Forget de la cérémonie faite le 21 janvier 1819 en l’église paroissiale d’Aouste. (A. M. Aouste, RV 3, registre 1817-1822)

Procès verbal de la cérémonie de Louis XVI du 21 janvier 1819

 » Nous Antoine Forget maire de la commune d’Aouste canton de Crest (Nord) département de la Drôme pour nous confirmer aux intentions de sa Majesté et à l’arrêté de Monsieur le Préfet sous la date du 11 du présent relative à la cérémonie funèbre du 23 janvier, avons convoqué le 20 dudit le conseil municipal ainsi que messieurs les officiers en non activité et tous les employés de cette commune à l’effet d’assister au service funèbre de ce jour célébré dans l’église paroissiale de ce lieu en mémoire de l’infortuné monarque Louis XVI. Le 20 il a été publié au son de caisse que les lieux publics tels que les cabarets et cafés fussent fermés ainsi que les boutiques, les travaux tant dans la commune que dans la campagne fussent suspendus pendant toute le journée de la veille de cette cérémonie fut annoncée au son de la cloche.

Le conseil municipal ainsi que messieurs les militaires et employés, d’après mon invitation se sont réunis à la maison et nous nous sommes rendus en corps à l’église où l’on avait élevé un catafalque orné d’une couronne de fleurs de lys. L’église était tendue en noir et aussi bien décorée et illuminée autant que les localités pouvaient le permettre. Une grande messe a été célébrée par Mr Vertupier servant de la paroisse, après l’évangile le pasteur est monté en chaire et a fait lecture du testament du meilleur et du plus infortuné des monarques, cette lecture a été entendue par les assistants qui étaient très nombreux avec tout le recueillement et le respect dû à une cérémonie aussi touchante où une partie des auditeurs était attendrie jusqu’aux larmes. Après la messe l’absoute fut faite selon l’usage. La cérémonie étant finie les autorités se sont retirées à la maison commune dans le même ordre.

Ce jour de deuil pour la France entière fut passé dans ma commune d’une manière qui fait honneur à mes administrés par les regrets qu’ils ont donné au vertueux et infortuné Louis XVI.

De tout quoi avons dressé le présent procès-verbal pour en être adressé un extrait à Monsieur le Préfet de la Drôme par l’intermédiaire de Monsieur le Sous-Préfet conformément à son arrêté du 11 du présent. « 

A Aouste en mairie le 21 janvier 1819.

Forget maire