LA DROME

LA DRÔME

 

 

Dernière mise à jour de la page : 27/03/2021

Vous avez aimé un article? Partagez-le!

 

Le département de la Drôme doit son nom à sa plus belle rivière : la Drôme qui y prend sa source, la traverse du sud-est à l’ouest.Dernière rivière sauvage qui offre ses plages de galets et son large lit « en tresses » pour se rafraîchir. Il a été formé aux dépens du Dauphiné, du Comtat Venaissin et de la Provence. Il regroupe des pays différents ; les plaines et les basses collines de l’Ouest s’opposent aux montagnes de l’Est.

Sous ses airs d’enfant sage, le Drôme, qui cache bien son jeu, est le reflet d’une diversité exceptionnelle de lieux. C’est aussi une terre de résistance, terre d’idées, et terre de savoir-faire.

Un auteur a écrit : « La Drôme est romaine : sa lumière et son âme sont au sud. La Drôme est gauloise : le goût pour la terre, cette ardeur à bâtir des paysages immémoriaux sont celtes. La Drôme est un lieu d’équilibre rare entre l’ombre de l’Histoire revivifiée et le ciel bleu mistral de la modernité »

Le cours des rivières qui traversent le département ont facilité sa pénétration humaine. Les migrations vont se succéder au cours de l’Histoire et suivront les conséquences pour affirmer leur supériorité  marqueront notre département: invasions barbares, Rome, les guerres féodales , les guerres de religion, la Révolution, les deux guerres mondiales, etc …

Les quelques articles de cette page vous permettront, peut-être, de mieux connaître la Drôme et aussi de vous faire découvrir des évènements, plus ou moins connus, parfois insolites et singuliers qui ont marqués notre histoire locale.

SOMMAIRE

 

1 – Sur les dragonnades à Crest en 1683 
2 – Une « émotion de femmes » à Valence en 1644
3 – Hymne au pays
4 – La ligne de tramway Valence- Crest
5 – La vallée de la Vaugelette
6 – Les pestes à Romans
7 – Evolution du prix du pain au XIXe siècle
8 Beaufort sur Gervanne
9 – Mirabel et Blacons
10 – Entrée de Mgr de Cosnac à Die en 1734
11 – Relations des curés avec leurs paroissiens dans le diocèse de Die sous l’Ancien Régime
12 – Les moulinages Emile Rey
13 – Les couvents soyeux
14 – La voie romaine de Valence à Gap
15 – Les origines de la route départementale 93
16 – La papeterie Latune et Cie à Blacons
17 – La rentrée scolaire
18 – L’ennoyage
19 – Les veillées d’autrefois
20 – La vie quotidienne d’un charbonnier dans le Vercors
21 – Nous étions charbonniers … 
22 – La transhumance
23 – Histoire de l’épave de la Drôme
24 – La moisson et les battages
25 – Les vendanges
26 – Lucie de Pracontal
27 – Paul-Louis Simond
28 – Escoulin, la Gervanne et la Drôme
29 – Le moulin de Saôu
30 – L’hôpital de Crest
31 – le travail des immigrés dans la Drôme de l’entre-deux-guerres
32 – La tour Jacquemart de Romans
33 – Chanson en patois de Beaufort
34 – Les chemins de fer départementaux de la Drôme
35 – La ligne Pierrelatte à Nyons
36 – La ligne Orange – Buis les Baronnies
37 – La ligne Montélimar – Dieulefit
38 – La ligne Bourg de Péage – Sainte Eulalie en Royans
39 – Louis II en son Dauphiné
40- La Guerre des Episcopaux
41 – Louis Mandrin, bandit ou héros?
42 – Le picodon de ma mère
43 – La chaussure à Romans
44 – Le repas du roi Henri III à Romans
45 – Le cheval de Vercors de Barraquand
46 – Une découverte archéologique très rare à Crest
47 – Le loup de Saint Vincent
48 – Un prieur luxurieux victime de filous
49 – Un prophète de six ans à Espeluche
50 – Barthélemy de Laffemas

 

Vous avez aimé un article? Partagez-le!

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *