Les registres paroissiaux et l’état civil d’Aouste

Les registres paroissiaux et l’étal civil d’Aouste

 

 

L’ordonnance de Villers-Cotterêts, en août 1539, rend obligatoire la tenue de registres de baptêmes par les curés de paroisses et leur dépôt au greffe de la juridiction civile concernée, d’où sa désignation sous le nom de registres paroissiaux ou de catholicité où sont consignés les baptêmes, mariages et sépultures de chaque paroisse. Continuer la lecture de « Les registres paroissiaux et l’état civil d’Aouste »

Aouste et la fée-électricité

Aouste et la fée-électricité

 

 Il y a cent ans l’électricité à Aouste

Alors que l’éclairage électrique en était encore à ses débuts dans notre pays, alors que les rues de Marseille ne connaissaient encore que les lampes à gaz et que Lyon se préparait à ses premières « illuminations », Aouste était l’une des premières communes de France à connaître l’électrification… voici tout juste un siècle !

Continuer la lecture de « Aouste et la fée-électricité »

Le corps électoral à Aouste 1832-1863

Le corps électoral à Aouste  1832-1863

ou l’apprentissage de la démocratie au XIXe siècle.

 

 

Sous l’influence des philosophes du XVIIIe siècle, une nouvelle organisation politique s’est installée en France. Des violences du siècle suivant naissent tous les types de régime politique. Le chemin vers la démocratie fut, en France, très tortueux ! Continuer la lecture de « Le corps électoral à Aouste 1832-1863 »

Communauté, consuls et maires d’Aouste

Aouste, communauté et consuls aux XVIIe et XVIIIe siècles

 

 

Le village est la forme première de la société. Les hommes se sont groupés sur certains points pour cultiver la terre. Des besoins communs les avaient réunis. Leur réunion a créé pour eux des intérêts communs. La communauté rurale, cas de Aouste, était d’abord une agglomération de travailleurs de diverses conditions, qui unirent leurs intérêts juxtaposés pour mieux les défendre. Continuer la lecture de « Communauté, consuls et maires d’Aouste »

Le « sac d’Aoste »

Le sac d’Aoste, ou le « martyr de la tranquille petite cité d’Aouste »

Résumé et essai de reconstitution de la chronologie des événements.

« Négres mos rembres son » C. Marti.

Traduction : « Noirs sont mes souvenirs »

En 1622 décès de l’évêque de Die – et de Valence – Pierre André de Gelas de Leberon, son neveu lui succédera, il jouira d’un « des plus riches évêchés de France ». Die était aussi vainement convoitée, depuis 1617, par Marie Vignon, épouse de Lesdiguières, pour son propre frère Jean, abbé de Saint- Rambert-sur-Loire. Continuer la lecture de « Le « sac d’Aoste » »

Les lavoirs d’Aouste

Les lavoirs d’Aouste

 

 

Plusieurs lavoirs ont existé sur la commune d’Aouste. Au XIX° siècle, cinq lavoirs furent édifiés sur la commune (quatre municipaux : un à l’est du village, un au centre , le « Petit Bassin », un à l’ouest, celui de Chalancon aujourd’hui détruit et un au quartier Bellevue à Blacons) et un privé (lavoir Flachard-Tavan utilisé par les ouvrières de l’usine logées sur place. Continuer la lecture de « Les lavoirs d’Aouste »

Quelques rappels historiques : 1944/1946

 
Destruction du pont métallique (construit entre 1861 et 1863) sur la rivière de la Drôme pour les troupes françaises le 24 juin 1940, pour stopper l’avancée de l’armée allemande, au cours de la guerre 1939-1945

1944 : 21 juillet : quartier des « Grands Chenaux »: un bataillon de 45 FFI (dont plusieurs dynamiteurs des anciennes Brigades Internationales) de la compagnie Chapoutat attaque 1500 soldats allemands. Continuer la lecture de « Quelques rappels historiques : 1944/1946 »

Construire des ponts sur la Drôme

Construire des ponts sur la Drôme

 

 

« Le pont symbolise la relation, la concrétise à la fois, et l’idéalise, la représente en bois, fer ou pierre »       Michel Serre.

Le village d’Aouste semble construit sur un axe est-ouest, en parallèle à la Drôme. Or, historiquement, c’est un axe nord-sud qui permit le développement de ce site, un gué sur la Drôme est à l’origine de l’expansion de celui-ci. Continuer la lecture de « Construire des ponts sur la Drôme »

Routes, chemins, ponts et corvée à Aouste au XVIIIe siècle

Routes, chemins, ponts et corvée à Aouste au XVIIIe siècle

 

 

 

Au-dessus des sentiers et des pistes apparaissent les chemins, qui lient des centres de peuplement permanent. Les échanges entre lieux habités laissent des traces plus évidentes sur le sol. Les premières routes sont liées à l’invention de la roue, du char et des chariots. Continuer la lecture de « Routes, chemins, ponts et corvée à Aouste au XVIIIe siècle »

Contrat aux termes duquel un professeur de droit s’engage à enseigner cette science à un magistrat ayant le grade de docteur en droit

Contrat aux termes duquel un professeur de droit s’engage  à enseigner cette science à un magistrat ayant le grade de docteur en droit

 

1er JUILLET 16l6.

Communication de M.Brun-Durand.

Sans être d’une grande importance, je me hâte de le reconnaître, l’acte que voici et qui est emprunté aux minutes de Siméon Valantin, notaire à Crest, dans la première moitié du XVIIe siècle,    Continuer la lecture de « Contrat aux termes duquel un professeur de droit s’engage à enseigner cette science à un magistrat ayant le grade de docteur en droit »