De la loi salique à la Guerre de Cent Ans

De la loi salique à la Guerre de Cent Ans

 

La Loi salique est un recueil des coutumes nationales saliennes ou code de droit pénal, rédigé en latin à l’époque de l’invasion de la Gaule, revu officiellement sous Charlemagne, et qui contient essentiellement les tarifs de composition pécuniaire en cas de délits privés, des règles de procédure et de droit privé. Continuer la lecture de « De la loi salique à la Guerre de Cent Ans »

Les intempéries en France du IVe siècle à juin 2020

 

Les intempéries en France du IVe siècle à juin 2020

 

 

 

 

En France, la météo, n’a jamais été un long fleuve tranquille !

Notre pays semble avoir toujours été considéré comme une région à climat rude. Diodore de Sicile, qui vivait sous Jules César, écrit, en effet :  » La Gaule est un pays excessivement froid, où les hivers sont très rigoureux …

Continuer la lecture de « Les intempéries en France du IVe siècle à juin 2020 »

Autour des moulins

Autour des moulins…

 

 

Lorsque nous entendons le mot moulin, chacun d’entre nous pense immédiatement à une petite bâtisse et sa roue à eau dans un fond de vallée, ou bien encore, d’une bâtisse munie d’ailes sur une colline. Pourtant il existe bien d’autres types de moulins ?

Autour des moulins …

L’électricité à Aouste sur Sye

 

Il y a cent ans l’électricité à Aouste

 

Alors que l’éclairage électrique en était encore à ses débuts dans notre pays, alors que les rues de Marseille ne connaissaient encore que les lampes à gaz et que Lyon se préparait à ses premières « illuminations », Aouste était l’une des premières communes de France à connaître l’électrification… voici tout juste un siècle !

 

 

l’électricité à Aouste sur Sye  …

L’urbanisme à Aouste sur Sye

L’urbanisme à Aouste sur Sye

 

 

L’urbanisme naît au début du XXe siècle ; sa pratique remonte cependant à la plus haute antiquité. L’évolution de l’urbanisme s’inscrit donc dans une continuité, en même temps qu’elle résulte de l’intervention de nouveaux acteurs et de la mise en place de nouvelles lois. Avec ce rapide survol historique de l’urbanisme à Aouste, nous découvrons l’évolution de notre village ainsi que celle de son architecture. Continuer la lecture de « L’urbanisme à Aouste sur Sye »

De calamiteux 17e et 18e siècles à Aouste

 

De calamiteux 17e et 18e siècles pour Aouste

 

 

 

La communauté d’Aouste a subi des dommages considérables suite aux guerres de religion en Dauphiné au XVIIe siècle). Le pillage du village et la démolition des remparts en janvier 1626, sur ordre du comte de Sault,  lieutenant-général du roi en Dauphiné, ont ruiné le village auxquels s’ensuit la peste en 1628. Continuer la lecture de « De calamiteux 17e et 18e siècles à Aouste »

Découvrez!

DECOUVREZ AOUSTE SUR SYE !

 

 

 

Avec quelques clics sur l’image, découvrez un village de la Drôme: Aouste sur Sye!

 

Venez le visiter …   


 

 

 

 

01 – Des Grecs aux Romains…

 

 

 

 

 

 

02 – Du pont romain au pont métallique …

 

 

03 – « Radio-lavoir », le rendez-vous des femmes…

 

 

 

                                                           

                                                            04 –   Les anges surveillent l’entrée des « Enfers » …

 

 

05 – La présence juive à Aouste …

 

 

 

 

 

 

                                                                            06 – Une place au Moyen Âge…

 

 

07 – Lorsque Aouste était puissante…

 

 

08 – Lorsqu’Aouste était enserrée dans ses fortifications …

 

 

 

 

 

 

 

 

09 – La force hydraulique des usines de Crest …

 

 

10 – Le »Teepee » qui fait le bonheur des « Tchoupinets »

 

 

 

 

 

 

 

11 – 160 ans de la Garde Nationale aux Sapeurs-pompiers …

 

 

12 – 140 ans d’école privée …

 

 

 

 

 

 

 

13 – De la maréchalerie aux pompes à essence ….

 

 

          14 – les rues moyenâgeuses …

 

 

 

15 – Lorsqu’un conseiller du tsar se retire à Aouste …

 

16 – l’église Notre-Dame imaginée par l’architecte Bossan …

 

 

           17 – On y trouvait les fabricants de feutre et de lainage…

 

 

 

 

 

 

18 – De l’ancien au nouveau temple …

 

 

19 – Le textile et le papier étaient la richesse d’Aouste …

 

 

19-1  Le développement d’Aouste autour de ses canaux …

 

 

19-2  La fresque-hommage à 160 ans d’histoire papetière …

 

 

20 – Quand une maison bourgeoise devient résidence pour seniors ….

 

 

          21 – Du moulin jaillit la lumière …

 

 

22 – La rue des moulins

 

 

              23 – Déjà un problème de circulation dans une rue principale au XVIIe siècle …

 

 

                                             

24 – Cette place qui a vécu de nombreuses modifications au cours des siècles …

 

 

 

 

 

 

                                                                                     

                                25 – L’ensemble Mairie-écoles, fruit de  l’évolution d’Aouste  …

 

 

E1 – Le plus vieux canal qui alimentait des moulins de Crest …

 

 

En espérant que cette visite vous aura séduit…


 

A bientôt

 

 

 

L’évolution de la presse de Jules César au Second Empire

L’évolution de la presse de Jules César au Second Empire

 

 

Si le premier journal est fondé par Jules César au temps de son premier Consulat pour combattre la puissance et amoindrir le prestige du Sénat romain, l’ancêtre de la Presse moderne entre bientôt dans une longue période de sommeil, avant que l’imprimerie ne lui insuffle un nouveau souffle.

Continuer la lecture de « L’évolution de la presse de Jules César au Second Empire »

Les frais de justice au XIVe siècle

Frais de justice au XIVe siècle

 

 

Comprenant le coût entier du procès, notamment les frais d’instance et les frais de voyages et de nourriture, les dépens avaient, avant la Révolution et notamment au XIVe siècle, une portée considérable : le parlement faisait plaider gratuitement la cause des plus pauvres, mais pour les autres l’évaluation des dépens faisait l’objet de contestations entre les parties lorsque la nécessité voire la réalité voire des sommes engagées n’était pas démontré.

Continuer la lecture de « Les frais de justice au XIVe siècle »

La succession de Louis XIV

La succession de Louis XIV

 

Le roi Louis XIV meurt le 1er septembre 1715 aux alentours de 8 h 15 d’une gangrène sénile,. Elle signe non seulement la mort et la fin d’un règne personnel de 54 ans, mais surtout un changement de main, avec la lutte de succession qui s’ensuivit au Parlement de Paris, au profit de son neveu Philippe d’Orléans nommé régent du royaume.

Continuer la lecture de « La succession de Louis XIV »

Félize Regnard

Félize Regnard

 

Dite aussi Phélise Renard, Phélise Reynard ou Félise Regnard) (1424-1474), dame de la châtellenie de Beaumont (en Trièves) (de 1452 à 1456), et de la châtellenie de La Mure à Mathésine (du 26 octobre 1461 à 1463), était la fille d’Aymar Reynard, seigneur de Saint Didier, et fut la première maîtresse du roi de France Louis XI .

Continuer la lecture de « Félize Regnard »

Corporations de métiers au Moyen Age

Corporations de métiers au Moyen Age : origine, première organisation des associations ouvrières

 

L’histoire ne nous fait pas assister à la formation des corporations de métiers ; quand elles nous apparaissent dans les documents, notamment dans une charte de 1160 datant du roi Louis VII, elles comptent déjà de longues années d’existence et nous offrent une organisation complète.

Continuer la lecture de « Corporations de métiers au Moyen Age »

Les assemblées politiques avant 1789 

Les assemblées politiques avant 1789 

 

Les assemblées politiques avant 1789 existaient, mais comment le peuple français était associé aux décisions gouvernementales. On croit assez généralement que, du 5 mai 1789, jour de la réunion des États-Généraux à Versailles et qui déboucha sur la suppression des trois ordres ainsi que l’avènement d’une Assemblée constituante, date la participation du peuple français à son gouvernement.

Continuer la lecture de « Les assemblées politiques avant 1789  »

Du papier au livre, le web de la Réforme

Du papier au livre, le web de la Réforme

 

Du latin au français, en passant du parchemin au papier imprimé, avec l’invention de Gutenberg (Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg, dit Gutenberg), le livre échappe au monopole de l’Église. Jusque là réservé aux clercs, aux princes et aux nobles, il passe entre les mains de tous ceux qui savent lire. Le papier va connaître les aléas de l’Histoire.

Continuer la lecture de « Du papier au livre, le web de la Réforme »

Un procès en lèpre au XVe siècle

Un procès en lèpre au XVe siècle

 

 

Il s’agit d’un procès en lèpre qui, quoique débattu devant un tribunal moins élevé que le Parlement, tire encore de son objet et de la rareté du cas, un intérêt véritable. Flore Giraud, femme d’Antoine Meffre, de Salles, près Grignan, fut soupçonnée d’être atteinte de la lèpre, mal dont le caractère contagieux obligeait à la séquestration.

Continuer la lecture de « Un procès en lèpre au XVe siècle »

Louis Mandrin, bandit ou héros ?

Louis Mandrin, bandit ou héros ?

 

Louis Mandrin, une sorte de robin des bois pour les uns, un bandit pour les autres qui, à la fin du XVIIIe siècle, organisait un réseau de contrebande au nez et à la barbe de la Ferme générale (collecteurs d’impôts indirects), l’institution la plus puissante et la plus impopulaire de l’Ancien régime. Véritable héros aux yeux du peuple, il lui permettait d’acquérir à bas prix des produits coûteux comme le sel ou le tabac, des marchandises rares ou prohibées. Pour les autorités, il était l’homme à abattre. Mais l’histoire de Mandrin est hautement plus passionnante encore…

Continuer la lecture de « Louis Mandrin, bandit ou héros ? »

Une précieuse horloge

Une précieuse horloge

Vente en viager d’une pendule à seconde et à quantième

 

Alors que nos vies sont rythmées par des horaires précis, l’horloge est devenue un objet quotidien que l’on ne regarde que pour l’information qu’elle nous donnera, à savoir : suis-je en retard ? Elle a envahi les façades des édifices publics, églises, mairies, gares, mais aussi l’intérieur des maisons particulières.

Continuer la lecture de « Une précieuse horloge »

Louis II en son Dauphiné

Louis II en son Dauphiné

 

 

Depuis qu’en 1349 le dauphin Humbert II, sans héritier, a légué son territoire au fils aîné du Roi de France, celui-ci porte le titre de « Dauphin » et il est donc le suzerain de cette province. En 1355 le traité de Paris met fin aux guerres avec le comte de Savoie et fixe la frontière nord du Dauphiné sur le Rhône et le Guiers.

Continuer la lecture de « Louis II en son Dauphiné »

Etablissement de la  » Petite Poste  » dans Paris

Etablissement de la  » Petite Poste  » dans Paris

 

Au XIVe siècle, l’Université de Paris avait en charge un système de messageries qui assuraient le transport des voyageurs, des paquets et des correspondances. Ces dernières étaient souvent portées par des « petits messagers » que les vieilles chartes qualifient de nuntii volantes.

Continuer la lecture de « Etablissement de la  » Petite Poste  » dans Paris »

La « toupine » et le « torpilleur »

La « toupine » et le « torpilleur »

 

 

La majorité de nos contemporains connaissent le confort et l’hygiène. Il faut savoir que cette situation fut conquise de haute lutte, par un combat pugnace qui s’étend sur plusieurs siècles. Il fallut donc s’accommoder des tas d’ordures pestilentielles accumulés à proximité des maisons, comme de la collecte des vidanges humaines par des moyens rudimentaires.

Continuer la lecture de « La « toupine » et le « torpilleur » »

Les rémouleurs, rétameurs et rempailleurs de chaises

Les rémouleurs, rétameurs et rempailleurs de chaises

 

Par les temps que voici, tout le monde se débarrasse de tout objet qu’il considère comme obsolète pour le remplacer par un neuf. Nos chemins ont été marqués pendant plusieurs décennies par ces marchands ambulants spécialisés qu’étaient les rétameurs, rémouleurs et rempailleurs de chaises…

Continuer la lecture de « Les rémouleurs, rétameurs et rempailleurs de chaises »

La ligne de Pierrelatte à Nyons

La ligne de Pierrelatte à Nyons

 

 

Voici une petite ligne qui suivait un parcours étonnant, prenant sa source et se terminant en Drôme, elle desservait au passage l’enclave des Papes. Elle n’a pas connu la gloire et a disparu trop rapidement dans l’indifférence presque totale. Presque concurrente de la ligne du Buis, elle aurait pu pourtant prétendre à un avenir meilleur car, elle, était à l’écartement de la voir normale. Les travaux d’aménagement du Rhône ont été le prétexte facile à sa prompte disparition…

Continuer la lecture de « La ligne de Pierrelatte à Nyons »