Les canaux d’Aouste sur Sye: leur historique

 

Des canaux à Aouste sur Sye: rappels historiques

 

 

La Sye: chute du canal de Gervanne

5000 av. J. C. : en Mésopotamie, l’irrigation permet deux récoltes par an.

3100 av. J. C. : en Egypte, l’agriculture alluviale est améliorée par l’utilisation de canaux.

Vers 500 av. J.C. : une des voies grecques de la «route de l’étain» suit Le Lauzens

118 av. J.C. : les Voconces sont soumis aux Romains, ceux-ci transmettent leurs connaissances.

Vers 800, prés des cours d’eau : construction par les paysans de petits moulins rustiques à roue horizontale.

Vers 1300 : les seigneurs utilisent les canaux et des moulins à roue verticale (banalité).

_______

1er siècle ? Création du canal gallo-romain «Souvion-les Arras» desservant une villa (thermes et arrosage).

1339 : le canal de Gervanne-Sye, «canal des moulins d’Aouste», est utilisé, amélioration en 1486 . En 1837 et 1880 , installation de nouvelles turbines et déplacement des prises d’eau. Longueur: 4 km 900 / (utilisations:, 2 usines textile, 1 papèterie, 1 usine à billes, «un four à tuiles» et une scierie). Les communes de Mirabel et d’Aouste sont propriétaires de ce canal depuis 2018.

1486 : rétablissement « des gauchoirs sur la Sye pour attirer des tisserands et repeupler le village» puis, en 1582, établissement du canal de la Pialle pour arrosage, foulons et papèterie (en 1820: production du «papier de paille »)

1507 : les consuls de Crest obtiennent l’autorisation de déplacer la prise d’eau du «canal des moulins et du marché» située sur la Lozière pour l’installer face à l’embouchure du Lauzens – puis, en 1866, vers le pont sur la Drôme. (utilisation: lavoir, tannerie, tissage, papeterie…), canal, inutilisable depuis 1989, longeant la RD 93 .

1711 : rive gauche de la Drôme, la prise d’eau du « canal de Soubeyran » à Crest est déplacée pour augmenter la hauteur de chute, ce canal était déjà en service en 1339, à l’époque des ducs de Poitiers (2 vannes de décharge sont visibles au bord de la Vélodrome vers Cap Plein Air )

1775 : canal de la Gaye en limites avec Cobonne ( foulons et ensuite moulinages, actuellement: production électrique )

1846 –1852 : canal « papeterie Sacna» sur la Sye, rive gauche – longueur: 276 m – ( importantes améliorations techniques)

1888 : le canal de l’usine «Tavan-Flachard», rive gauche de la Drôme, sur 1km 500 depuis Piégros est utilisé par une soierie et une fabrique de chaux (renforcé en 1925)

1893 : canal du moulin Apaix sur la Sye, rive droite (200 mètres de longueur ) (foulons, moulin à huile, moulin à blé et production d’ électricité en 1894; renouvellement des machines en 1900) – cessation de l’activité en 1918 –

Canal Tavan-Flachard en 1900

Sont encore visibles : les canaux en service : le canal Gervanne-Sye (chute d’eau et lavoir de l’anciennex usine Lembacel-Mondi ), le canal de la Sye, le canal de la Gaye, et, celui non utilisé : «le canal des moulins et du marché» de Crest» et la prise d’eau au bout de la rue des remparts.

Source :://www.geoportail.gouv.fr/plan/26011/aouste-sur-sye

Site Web : histoire-et-patrimoine-aoustois.fr