L’urbanisme à Aouste sur Sye

L’urbanisme à Aouste sur Sye

 

 

L’urbanisme naît au début du XXe siècle ; sa pratique remonte cependant à la plus haute antiquité. L’évolution de l’urbanisme s’inscrit donc dans une continuité, en même temps qu’elle résulte de l’intervention de nouveaux acteurs et de la mise en place de nouvelles lois. Avec ce rapide survol historique de l’urbanisme à Aouste, nous découvrons l’évolution de notre village ainsi que celle de son architecture.

  • Habitat préhistorique sur les rives droite et gauche de la Drôme

  • 400 av J.C. : étape grecque sur « la route de l’étain »

  • 10 av J.C.? : «bourg de contact» romain en pays Voconces, ensuite «  mutatio romaine » puis « mansio », édification d’un pont sur la Drôme ( itinéraire vers Nyons et Montélimar, intersection avec la voie des Alpes Valence-Rome, constructions sur la rive droite de la Drôme ( villas, auberge,,,), plan en «cardo»?

  • Moyen Age ( an 1000) sur la rive droite : construction autour des prieurés Saint Pierre et Saint Christophe ensuite, renforcement des remparts.

  • 1486 : développement économique liés aux canaux de la Sye et de la Drôme

  • 19eme siècle : extension industrielle ; l’amélioration du « chemin de grande circulation entre Saint Jean en Royans et Nyons » entraîne la destruction – et reconstruction – de l’église Notre Dame, de la mairie et la reconstruction du pont sur la Drôme, projet d’avenue vers la gare, avec un hôtel.

  • 1905 : édification d’un bâtiment à façade « art nouveau » place de la Poste,

  • 1913 : construction sur la rive gauche de la Drôme ( mairie-école, esplanade en bords de rivière)

  • 1939 : édification de la salle des fêtes avec terrain de sports

  • 1946 : construction d’une habitation privée inspirée des plans de l’architecte Robert Mallet Stevens

  • 1965-1970 : construction des HLM Fontagnal ; terrains de foot, de tennis, extension du village route de Mirabel et rue du 19 mars, aménagement des voies au quartier Saint Pierre

  • 1976 : édification de la caserne des pompiers, extension du village en direction de Crest

  • 1979 : création de la «voie urbaine nord» (Via Augusta)

  • 1976 : création du lotissement Chabanas

  • 1982 : destruction du donjon et construction de l’immeuble place Bonnard (1987) -( 1er POS) – aménagement lotissement Beausoleil

  • 1996 : création du lotissement Saint François et extension du village route de Cobonne, installation du camping

  • 2002 : 2eme POS

  • 2009 : création de la fresque dédiée à l’empereur Auguste

  • 2011 : création de la maison médicale, avec le parking, des HLM rue du 19 mars et du lotissement sud (rives du Lauzens)

  • 2013: lotissements « les jardins d’Augusta »,  «  l’eau vive »

  • 2016 : installation, plus prés du centre bourg ,de la résidence Joseph Richard (1er PLU), création du parcours de visite historique ( panonceaux et clous de chaussée), réhabilitation de l’esplanade devant la mairie

  • 2017 : création de la fresque Lembacel évoquant l’industrie papetière à Aouste

  • 2018 : nouvelle fresque à la mairie-écoles Jules Ferry évoquant l’enfance

  • 2021 : fresque au rond-point ouest rappelant la flore locale

  • 2022 : réhabilitation de la place de la Poste et requalification du centre bourg

  • Prévisions 2023 :  » opération façades du centre bourg « 

 

LES ZONES ARTISANALES

 

  • 1979 : ZA de la Condamine

  • 2002 : ZA les Bories (en partie sur des friches industrielles)

  • 2016 : ECO PARC DU LAUZUN ( sur des friches de la cimenterie)

 

LES ZONES COMMERCIALES DE MI-VOIE

 

  • 1980 : (sur des friches industrielles) et vers le Nord en 2012

 

LES MAISONS DE L’IME FONTLAURE : 1978, 1998, 2002, 2019

 

AUTRES INFOS :

 

Avant 1995, difficultés d’approvisionnement en eau potable ( résolues par la création du syndicat Drôme-Gervanne)

Difficultés d’extension du village vers le Nord: certains terrains en zone d’appellation «  clairette de Die » et difficultés de réaménagement des bâtiments exigus du centre village

Augmentation continue de la population et diminution des logements vides du centre bourg : les raisons ?

  • Facilités des déplacements vers les grandes villes suite à la création de la gare Valence TGV,

  • implantation de nouvelles entreprises et nouveaux services à Aouste ( MJC, maison médicale, halte garderie…),

  • qualité de vie, développement économique lié aux projets Biovallée ,,,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.